Validation des acquis de l’expérience (VAE)

Explications sur la VAE

Certificat de capacité professionnelle

Diplôme d’aptitude professionnelle

Diplôme de technicien

Brevet de maitrîse

Diplôme de fin d’études secondaires générales

Diplôme de fin d’études secondaires classiques

La qualification éventuellement obtenue grâce à la VAE peut vous aider à trouver un nouvel emploi, changer de fonction, progresser dans votre carrière actuelle ou réduire la durée de la formation que vous désirez entreprendre.

Sont visés par la VAE (sur la base de la loi modifiée du 19 décembre 2008 portant réforme de la formation professionnelle) :
  • le certificat de capacité professionnelle (CCP) ;
  • le diplôme d’aptitude professionnelle (DAP) ;
  • le diplôme de technicien (DT) ;
  • le diplôme de fin d’études secondaires de l’enseignement secondaire général ;
  • le brevet de maîtrise de l’artisanat.
Concernant les CCP, DAP et DT : pour savoir si les expériences acquises au cours de l’activité professionnelle sont susceptibles d’être reconnues dans le cadre de la VAE, consulter l’annexe A du règlement grand-ducal du 4 septembre 2020. Pour les professions et métiers énumérés avec diplôme/certificat CCP, DAP et DT de cette liste, une demande de validation peut être déclarée recevable (sous réserve de présenter une demande complète). Il est par contre inutile d’introduire une demande pour les professions et métiers énumérés avec certificat TRF (annexe A ; à consulter ici). En effet, les formations de l’apprentissage transfrontalier ne sont pas sanctionnées par un certificat luxembourgeois de qualification professionnelle.
Concernant le diplôme de fin d’études secondaires de l’enseignement secondaire général, suivez ce lien.
Concernant les diplômes de l’enseignement supérieur, ils relèvent de la compétence du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Il faut maîtriser les langues figurant au programme cadre de la qualification visée (voir plus loin sous la rubrique Comment identifier la bonne qualification ?).
Pour le brevet de maîtrise, le candidat a le choix entre la langue allemande et la langue française.

Pour savoir à quelle qualification pourrait correspondre votre expérience, vous pouvez :
  1. recourir à l’assistance de la VAE du ministère ou vous adresser à la Chambre de commerce et à la Chambre des salariés ;
  2. recourir à une orientation auprès du Service de la formation des adultes (SFA). Le SFA, en collaboration étroite avec le Service de la validation des acquis de l’expérience, vous soutient et vous propose son aide pour définir votre projet.
  3. consulter les programmes des diplômes sur le site internet Horaires et programmes :
    • pour le certificat de capacité professionnelle (CCP), le diplôme d’aptitude professionnelle (DAP) et le diplôme de technicien (DT), suivez ce lien et cliquez sur « Vue structurée ». Sélectionnez ensuite CCP, DAP ou DT et le métier ou la profession souhaitée.
    • pour le diplôme de fin d’études secondaires de l’enseignement secondaire général, suivez ce lien et cliquez sur « Enseignement secondaire général » sous la rubrique « Classes supérieures ». Sélectionnez ensuite le diplôme souhaité.
  4. pour les brevets de maîtrise, consulter les programmes sur le site internet de la Chambre des Métiers.

La demande de validation se fait en deux étapes.

Première étape

Vous remplissez d’abord la première partie de la demande de validation (la demande de recevabilité). Vous précisez dans la demande de recevabilité pour quel brevet, diplôme ou certificat vous entendez faire valider votre expérience.
Dans la demande de recevabilité, vous fournissez des informations sur votre expérience, notamment professionnelle, bénévole ou privée ainsi que sur votre parcours d’éducation et de formation. À partir de ces informations et des pièces justificatives, la cellule VAE du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse vérifie que votre expérience vous ouvre bien le droit à la VAE et que votre demande est recevable.
Si vous remplissez cette demande de manière manuscrite, écrivez lisiblement. Veillez à être précis et concis et à n’oublier aucune information.
Vous devez produire des documents à l’appui de vos déclarations. Ces justificatifs peuvent être de nature très différente. Ils font l’objet d’un examen attentif de la part du service du ministère.
Pour la demande de recevabilité, il faut fournir :
  • des pièces officielles, telles qu’un certificat d’affiliation à la sécurité sociale et une copie du contrat de travail (ou un certificat de travail ou les fiches de salaire) prouvant les activités salariées ;
  • un certificat d’affiliation à la sécurité sociale si vous êtes indépendant ;
  • des certificats délivrés par le président de l’association pour vos activités bénévoles au sein d’associations ;
  • des déclarations sur l’honneur pour des activités privées ;
  • des photocopies de vos certificats, diplômes ou brevets, des bulletins, des attestations d’unités ou de modules, des décisions de VAE, des certificats de participation de stage ou certificats de réussite de formation ;
  • une copie de la pièce d’identité ;
  • une copie de l’avis de débit : pour introduire une demande de recevabilité, vous devez faire un virement bancaire ou postal sur le compte postal de l’Administration de l’enregistrement, des domaines et de la TVA : IBAN LU76 0019 5955 4404 7000, code BIC: BCEELULL en indiquant les mentions suivantes : « droit de timbre, validation des acquis de l’expérience (rgd du 11 janvier 2010) » et vos nom et prénom ;
  • signer le document sur le traitement de données personnelles.
Numérotez vos justificatifs. Les justificatifs rédigés dans une langue autre qu’une des langues officielles du Luxembourg (luxembourgeois, français et allemand) doivent être accompagnés d’une traduction assurée par un traducteur assermenté.
Veuillez prendre note de la politique sur la protection des données à caractère personnel en matière de validation des acquis de l’expérience.

Attention :
Les justificatifs que vous joignez à votre demande ne vous seront pas retournés. Aussi, pour des documents tels que bulletins de salaire, contrats de travail, diplômes… veuillez fournir exclusivement des copies.
Il vous appartient d’accorder la plus grande attention à la qualité des informations que vous produisez.
Le contenu de la demande de recevabilité est le suivant :
  1. votre motivation
  2. votre identité
  3. votre déclaration sur l’honneur
  4. votre expérience
    1. votre expérience professionnelle actuelle
    2. votre dernière expérience professionnelle
    3. vos expériences professionnelles antérieures
    4. vos expériences bénévoles
    5. vos autres expériences
    6. vos principales activités en rapport avec le certificat, diplôme, brevet visé
  5. votre formation initiale
    1. votre parcours
    2. vos certificats, diplômes et brevets
  6. votre formation continue
    1. votre parcours
    2. vos brevets, diplômes et certificats
et l’avis de débit pour le paiement du droit de timbre.

Vous envoyez votre demande de recevabilité au :

Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et la Jeunesse
29, rue Aldringen
L-2926 Luxembourg

Le ministère procède à l’examen de la demande de recevabilité. Il peut demander des renseignements supplémentaires. La cellule VAE du ministère peut éventuellement vous demander de produire les documents originaux.

Deuxième étape

Ensuite, si votre demande de recevabilité est acceptée, vous devez compléter la deuxième partie de la demande de validation: la demande de validation sur le fond.

Cela est sans importance pour la recevabilité de votre demande de VAE.